Cyclistes et piétons : attention danger !

Vendredi 5 juin 2020, un cycliste a été tué en face de l’école Robespierre près de la boulangerie, renversé par un véhicule. Entouré des pompiers et du SAMU impuissants, sa vie s’est terminée sur le goudron de la chaussée.

Pour éviter ce genre de drame, combien de temps devrons-nous attendre pour qu’un plan de circulation du quartier de l’Arsenal digne de ce nom soit mis en place ?

Comment peut-on imaginer qu’avec 6 000 habitants de plus et toute la circulation en résultant, le trafic sera absorbé par les rues existantes sans rien faire ?

Qui peut croire que le seul fait de permettre aux cyclistes de rouler à contre sens les protège, qu’un panneau de limitation à 30 km/h soit une « assurance-vie » contre la vitesse, que de mettre un dos d’âne empêchera un riverain d’être fauché en sortant de chez lui ?